ARTBOOK-PASSION : Le meilleur site de critique de livre et d'artbook 

Facebook Twitter Gplus YouTube RSS

CRITIQUE LIVRE : GODZILLA THE ART OF DESTRUCTION

ARTBOOK LIVRE GODZILLA THE ART OF DESTRUCTION-016Ça fait plusieurs messages que je reçois me demandant de faire la critique de l’artbook Godzlla : the art of destruction.

N’ayez pas peur si j’ai attendu prés d’un mois pour faire la critique, ce n’est pas parce que ce livre est mauvais, c’est même tout le contraire.

La cause de ce retard, est que je devais me remettre du visionnage du film au cinéma afin d’être impartial avec l’artbook. Car je dois vous l’avouer j’ai été un peu déçu par le film, je m’attendais à plus de combat, et moins de bla-bla.

Bref cet article n’est pas pour faire une critique du film, mais bien du livre, et je dois dire que Godzilla : the art of destruction m’a même réconcilié avec le film, mais voyons tout cela ensemble.

FICHE

 

  • Relié: 156 pages
  • Editeur : Insight Editions (13 mai 2014)
  • Langue : Anglais
  • ISBN-10: 1608873447
  • ISBN-13: 978-1608873449
  • Dimensions: 24,2 x 27 x 2,1 cm

 LIVRE ARTBOOK GODZILLA THE ART OF DESTRUCTION

—————————————

Comme vous pouvez vous en douter si vous avez lu mon intro, le livre Godzlla : the art of destruction est une petite merveille. C’est plus qu’un artbook, c’est un mélange d’illustrations et de making of.

En effet en lisant Godzlla : the art of destruction, j’ai appris pas mal de chose sur le vision que le réalisateur a voulu donner à son film. Ce n’est pas juste un film sur un combat entre Godzilla et les Mutos, mais aussi un film catastrophe et surtout un hommage aux vieux films Godzilla, dont le but était de prévenir les dangers du nucléaire.

Nous avons aussi une grande partie sur la recherche du design de Godzilla et le choix de style pour les Mutos. J’ai adoré les doubles pages qui se déplient pour nous montrer tous les recherches sur Godzilla, chacun ayant le droit à une pages entières avec un petit texte explicatif.

justement parlons des textes, tout est intéressant et très enrichissant. ce que j’adore dans ce style de livre, c’est qu’on voit ce que le film Godzilla aurait pu être. On apprend par exemple, que Godzilla devait être découvert congelé dans la banquise, mais cette idée à été retiré car ça ressemblait trop à Men of Steel ( par rapport à la découverte du vaisseau ).

Godzlla : the art of destruction, est trés intéressant, il est rempli d’illustrations absolument magnifique, d’ailleurs j’avais pris plus de 20 photos de l’artbooks et j’ai du me limité, ce qui est un signe.

Cependant l’artbook n’est pas sans défaut : premièrement son nombre de page : seulement 152. On aurait aimé au moins 200, surtout compte tenu de sa qualité. Deuxièmement, il est en anglais, ce qui est dommage car pour ceux qui ne maîtrise pas la langue, car vous allez passer à coté de plein de truc intéressant.

————————–

 


ARTBOOK LIVRE GODZILLA THE ART OF DESTRUCTION-014— NOTE —

Aspect : 4/5

Contenu : 5/5

Mise en page 4/5

Rapport : 3/5

TOTAL : 16/20

 

+++ Si vous achetez ce livre via les liens ci-dessous, je recevrai une petite commission. Ceci me permettra d’obtenir plus d’artbooks pour mes critiques merci +++
Ce livre est disponible sur AMAZON.FR

achat amazon.fr


 
   

————————————–

VIDEO DE L’ARTBOOK GODZILLA THE ART OF DESTRUCTION EN COURS

————————————–

This slideshow requires JavaScript.

ARTBOOK LIVRE GODZILLA THE ART OF DESTRUCTION-003

 
2 Comments  comments 

2 réponses

  1. vador28100

    Il semble tres cool comme artbook mais bon s’il n’y a pas de vf c’est deja plus chiant quand meme et il faudrait que je regarde le film quand meme .

Translate »
%d bloggers like this: